Conservation, valuation and sustainable development issues of the Argan Tree Biosphere Reserve in Morocco

Abstract

The argan tree is a multi-purpose tree (fruit tree, medicinal, cosmetic, and pastoral plant) found in the semi-arid and arid regions of North Africa. It is under strong human pressure such as the impact of population growth, crop expansion, overgrazing, and wood and fruit exploitation that are also the main causes of desertification in the rest of the world. Over the years, interest in this beneficial tree and demand for its products have increased: especially with the increase in the price of argan oil, which is now one of the most expensive and much in demand oils in the world. This increase has led to many socio-political, economic and cultural changes at the national, regional and local levels, especially in farming behaviour and the habits of the local population. This bibliographic research was therefore conducted in order to analyse the various changes and their consequences on the planning, conservation, and management methods implemented in the argan tree area and their effects on the habits of the local population in order to ensure the sustainability of the Argan Tree Biosphere Reserve in Morocco. Indeed, the aims of this study were, firstly, to analyse the change dynamic of argan forest area in the ABR; and secondly, to investigate the impact of various socio-political, economic and cultural changes resulting from increased prices of argan oil on planning, conservation, and management methods of argan tree ecosystem and on the habits of the local population.

If the inline PDF is not rendering correctly, you can download the PDF file here.

  • Achour A., Aroui A., Defaa C., El Mousadik A., Msanda F. 2011. Effet de la mise en défens sur la richesse floristique et la densité dans deux arganeraies de plaine. Actes du Premier Congrès International de l’Arganier: 60–69.

  • Afilal M., Ouahid E., Berrichi A., Berrabah M. 2015. Characterizations of Rif’s Argan tree in North of Morocco. Journal of Chemical and Pharmaceutical Research, 7, 8: 195–200.

  • Aziz L., Elharousse L., Mormont M., Bellefontaine R.K.A., Elamarani M. 2011. Les conséquences de la marchandisation de l’arganier sur la vie socio-économique et culturelle à Haha. Actes du Premier Congrès International de l’Arganier: 252–261.

  • Bellefontaine R. 2010. De la domestication à l’amélioration variétale de l’arganier (Argania spinosa L. Skeels)? Science et changements planétaires/Sécheresse, 21, 1: 42–53.

  • Ben Salem L. 1982. Intérêt des analyses en termes de segmentarité pour l’étude des sociétés du Maghreb. Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée, 33: 113–135.

  • Benabid A. 2000. Flore et Ecosystèmes du Maroc. Ibis Press. Rabat.

  • Benchekrounn F., Buttoud G. 1989. L’arganeraie dans l’économie rurale du Sud-Ouest marocain. Forêt méditerranéenne: 11, 2: 127–136.

  • Beuret J. 2006. La conduite de la concertation, Pour la gestion de l’environnement et le partage des ressources. Sciences Politiques Sociologie. L’Harmattan, Paris.

  • Blanc-Pamard C., Faurous E. 2004. L’illusion participative. exemples ouest-malgaches. Revue autrepart, 3, 31: 3–19.

  • Boudy P. 1950. Economie forestière Nord-africaine – Tome 2: monographies et traitements des essences forestières. E. Larose, Paris.

  • Bourbouze A., El Aïch A. 2005. Étude originale l’élevage caprin dans l’arganeraie : l’utilisation conflictuelle d’un espace. Cahiers Agricultures, 14, 5: 447–453.

  • Bouzemouri B. 2007. Problématique de la conservation et du développement de l’arganeraie. Colloque international: L’arganier: levier du développement humain du milieu rural marocain. Faculté des Sciences, Université Mohammed V-Agdal, Rabat.

  • Chakib A. 2013. Programme Gouvernance des Entreprises et Organisations du Développement Durable. Rapport final de mission, Projet de recherche filière Argan.

  • Charrouf Z. 1998. Valorisation des produits de l’arganier pour une gestion durable des zones arides du sud-ouest marocain. Laboratoire de Chimie des Plantes et de Synthèse Organique et Bioorganique Faculté des Sciences. Université Mohammed V. Rabat.

  • Charrouf Z. 2007. L’arganier, levier du développement humain du milieu rural marocain, Synthèse des communications du colloque internationa. Faculté des Sciences, Université Mohammed V-Agdal, Rabat.

  • De Ponteves E., Bourbouz A., Nargisse H. 1990. Occupation de l’espace, droit coutumier et législation forestière dans un territoire de l’Arganeraie septentrionale au Maroc. Les cahiers de la recherche développement, 26: 28–43.

  • Demoulin F. 2008. Etude de l’influence du syst`eme de propriété sur la dégradation de l’arganeraie à l’aide d’indicateurs d’état (Commune d’Imin’Tlit, Maroc). Mémoire soutenu pour l’obtention du grade de Bio-ingénieur. Universite Catholique de Louvain, Louvain-la-Neuve.

  • El Fasskaoui B. 2009. Fonctions, défis et enjeux de la gestion et du développement durables dans la Réserve de Biosphère de l’Arganeraie (Maroc). Espaces et aires protégés. Gestion intégrée et gouvernance participative. Études caribéennes.

  • El Wahidi F., Bellefontaine R., Quentin P., Defourny P. 2014. Dynamique de changement de l’arganeraie entre sur-usage et mutations sociales: une opportunité d’équilibre socio-écologique? Journal of Agriculture and Environment for International Development, 108, 2: 109–133.

  • El Wahidi F., Mounir F., Sabir M., Defourny P., Ponette Q. 2011. Modélisation logistique et analyse multivariée pour l’élaboration des indicateurs de suivi de la dynamique de dégradation qualitative: cas de l’arganeraie (Maroc), Actes du Premier Congrès International de l’Arganier, Agadir: 15–17.

  • Elbaz Y. 2016. La valorisation des produits d’arganier. Département de géographie, Faculte des lettres et des sciences humains de Marrackech, Université Cadi Ayyad, Marrackech.

  • Elkandoussi F., Omari S. 2011. Le marketing des produits du terroir au service du développement régional durable: cas des produits d’argane des coopératives de la région Souss-Massa-Drâa. Actes du Premier Congrès International de l’Arganier: 270–280.

  • Emberger L. 1925. Le domaine naturel de l’Arganier. Bulletin de la Société Botanique de France, 72, 4: 770–774.

  • Errafia F. 1975. L’arganeraie et ses problèmes, Nancy, ENGREF. 38 p.

  • Faouzi H. 2011. L’Agdal dans la dynamique des systèmes agraires des arganeraies des Haha (Haut-Atlas Occidental, Maroc) [The Agdal in the Dynamics of Farming Systems of the Haha (Western High Atlas, Morocco)]. Etudes caribeennes.

  • Faouzi H., Martin J. 2014. Soutenabilité de l’arganeraie marocaine. Entre valorisation de l’huile d’argan et nonrégénération de l’arganier. Confins. 20, 20: 65.

  • Faouzi K., Rharrabti Y., Boukroute A., Mahyou H., Berrichi A. 2015. Cartographie de l’aire de répartition de l’arganier (Argania spinosa L. Skeels) dans la région orientale du Maroc par le G.P.S. combiné au S.I.G. Revue « Nature & Technologie ». C-Science de l’Environnement, 12: 16–24.

  • Feeny D., Berkes F., Mccay B., Acheson J. 1990. The tragedy of the commons: twenty years later. Human ecology, 18, 1: 1–19.

  • Gellner E. 1969. Système tribal et changement social en Afrique du Nord. Annales Marocaines de Sociologie. Institut de Sociologie de Rabat.

  • Guyon M. 2008. Analyse socio-territoriale de la filière argan dans la province d’Essaouira (sud-ouest marocain). La valorisation économique d’une ressource naturelle estelle garante d’un développement socialement durable? Mémoire de Master 2 recherche en sciences géographiques, Université de Provence Aix-Marseille.

  • HCEFLCD. 2013. Actualisation et adaptation aux spécificités zonales. Rapport de synthèse, Rabat.

  • IPCC. 2007. Fourth assessment report. AR4 Climate Change. Synthesis Report.

  • Jadaoui M. 2012. Savoir-faire local et développement durable: pistes de réflexion à travers l’exemple de l’Arganeraie, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc. Revueasing, 7: 95–109.

  • Jourrane M. 2015. Utilisation de l’imagerie satellitaire haute résolution et l’intégration de données multi-sources pour l’actualisation de la cartographie de l’arganeraie au Maroc. Mémoire de troisième Cycle, Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs de Salé, Maroc.

  • Jourrane M., Mounir F., Sabir M. 2015. Analyse basée télédétection pour la révision de la carte de répartition des peuplements a arganeraie et comparaison diachronique de sa dynamique spatio-temporelle. Acte du Congrès International de l’Arganer. Agadir, Maroc.

  • Kaabèche M., Benkheira A., de Foucault B. 2010. L’arganeraie d’Algérie: structure, écologie, syntaxonomie, dynamique. Acta Botanica Gallica. 157, 3: 563–572.

  • Kirchhoff M., Engelmann L., Zimmermann L., Seeger M., Marzolff I., Aït Hssaine A., Ries A. 2019. Geomorphodynamics in Argan Woodlands, South Morocco. Water. 11, 10: 2193.

  • Lybbert T., Aboudrare A., Chaloud D., Magnan N., Nash M. 2011. Booming markets for Moroccan Argan Oil Appear to Benefit Some Rural Households While Threatening the Endemic Argan Forest. Proceedings of the National Academy of Sciences. 108, 34: 13963–13968.

  • Lybbert T., Magnan N., Aboudrare A. 2010. Household and Local Forest Impacts of Morocco’s Argan Oil Bonanza. Environment & Development Economics, 15, 439–464.

  • Maria L. 2010. Entre pratiques coutumières, politiques publiques et impératifs de durabilité. Le cas de la commune rurale d’Imi n-Tlit, Province d’Essaouira, Maroc. Mémoire de Master 2, Géographie, option «Mondialisation et Développement», Université de Provence, Aix-Marseille.

  • M’hirit O., Benzyane M., Benchekroun F., El Yousfi S., & Bendaanoun M. 1998. L’arganier, une espèce fruitièreforestière à usages multiples. Éd. Mardaga, P., Belgique.

  • Moctar B. 2009. Etude des Impacts des Usages et Pratiques des populations sur les conformations de l’Arganier, zone d’Amsitten, Province d’Essaouira. Memoire du 3° Cycle; Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs, Salé, Maroc.

  • Moukal A. 2004. L’arganier, Argania spinosa L. (skeels), usage thérapeutique, cosmétique et alimentaire. Phytotherapie, 2: 135–141.

  • Moukrim S., Lahssini S., Rhazi M., Alaoui H., Benabou A., Wahby B., . . . Rhazi L. 2019. Climate change impacts on potential distribution of multipurpose agro-forestry species: Argania spinosa (L.) Skeels as case study. Agroforestry Systems, 93, 4: 1209–1219.

  • Msanda F., El Aboudi A., Peltier J. 2005. Biodiversité et biogéographie de l’arganeraie marocaine. Cahiers Agricultures, 14, 4: 357–364.

  • Naggar M., Mhirit O. 2006. L’arganeraie: un parcours typique des zones arides et semi-arides marocaines. Science et changements planétaires / Sécheresse, 17, 1–2, 314–317.

  • Nouaim R. 2005. L’arganier au Maroc: entre mythes et réalités. Une civilisation née d’un arbre. L’Harmattan, Paris.

  • Peltier J. 1982. La végétation du bassin versant de l’oued Souss (Maroc). Thèse de doctorat ESsciences, Université scientifique et médicale de Grenoble.

  • Perry W., Rappe O., Boulhaoua A., Loux L., Elhouss Y., Ait Ahssain H., . . . Hraïd S. 2019. Argan oil and the question of empowerment in rural Morocco. The Journal of North African Studies, 24, 5: 830–859.

  • Pinton F., Grenand P. 2007. Savoirs traditionnels, populations locales et ressources globalisées. [in:] C. Aubertin, F. Pinton, V. Boisvert (ed.) Les marchés de la biodiversité, Paris: 165–194.

  • Radi N. 2003. L’Arganier: arbre du sud-ouest Marocain, en péril, à protéger. Thèse Doctorat. Faculté de Pharmacie, Université de Nantes.

  • Raimbeau C. 2009. Colère des paysannes de l’Atlas marocain. Le Monde diplomatique, 661: 18–19.

  • Revéret J.-P., Webster A. 2002. Economics and biodiversity management. [in:] P. Prestre (ed.) Governing Global Biodiversity. The Evolution and Implementation of the Convention on Biological Diversity. Routledge, London : 233-245.

  • Romagny B., Boujrouf S. 2010. La ruée vers l’huile d’argan, chronique de la patrimonialisation d’un terroir marocain. Hespéris Tamuda, 45: 151–66.

  • Sandret F. 1957. Etude préliminaire des glucides et du latex de la pulpe du fruit d’argan (Argania spinosa (L.) Skeels), variation au cours de la maturation. Bulletin de la Société Chimique de France, 39, 5–6: 619–631.

  • Simenel R., Michon G., Auclair L., Thomas Y., Romagny B., Guyon M. 2009. L’argan: l’huile qui cache la forêt domestique De la valorisation du produit à la naturalisation de l’écosystème. Autrepart, 2, 50: 51–73.

  • Sinsin T. 2016. Suivi et analyse des indicateurs de la désertification au sud du Maroc. Mémoire de troisième Cycle, ENFI, Salé, Maroc.

  • Stour L., Agoumi A. 2008. Sécheresse climatique au Maroc durant les dernières décennies. Hydroécologie Appliquée, 16: 215–232.

  • Tarrier M., Benzyane M. 2003. L’arganeraie marocaine se meurt: problématique et bio-indication. Sécheresse, 1, 1.

  • Tarrier M., Delacre J. 2007. L’arganeraie victime d’elle-même. A la découverte de l’arganeraie. L’Arganier: un arbre-providence maltraité. Carnets de voyages naturalistes au Maroc.

  • Thieba D. (1992). Les organisations paysannes: émergence et devenirs, Le bulletin de l’APAD. 3, 3: 5.

  • Van Den Eynde C. 2006. Etude d’un terroir montagnard dans l’arganeraie du Haut Atlas marocain: Diagnostic des systèmes traditionnels d’exploitation et d’utilisation de l’espace et analyse du rôle de la femme dans l’économie rurale. Mémoire de fin d’étude, Faculté d’Ingénierie Biologique, Agronomique et Environnementale. Université catholique de Louvain, Belgique.

  • Yann l. P., Lambin E.F. 2011. La dégradation de l’arganeraie et ses causes dans la province de Taroudant. Actes du Premier Congrès International de l’Arganier: 23–31.

  • Ziri R., Gmira N. 2013. Caractérisation des peuplements d’Argania spinosa (L.)Skeels du massif des Béni-Snassèn au Maroc oriental. 2ème Congrès International de l’Arganier, Agadir, Maroc.

  • Zugmeyer L. 2006. Projet de développement sylvo pastoral de l’arganeraie marocaine (commune rurale de Tiout, Taroudant, Maroc). Mémoire de fin d’études, Ecole Nationale du Génie Rural, des Eaux et des Forêts, Nancy.

Journal + Issues

Search