Jurilinguistic Analysis in Translation, Comparative Law Practice. Translate the Letter or “The Spirit of the Laws”? The Case of the Code Napoléon

Open access

Abstract

Translated texts sometimes reflect the targeted legal system’s conventional manner of writing law; however, the equivalence of the legal message must be realized. Translating law into another legal culture goes through a comparative analysis of the laws involved, the command of which is needed to achieve legal equivalence. The form of the target text must nevertheless correspond to its legal culture. Legal translation is then the meeting point of languages, cultures and laws. To succeed, this meeting must be based on an ad hoc knowledge of both laws. Then comparative law enters into play as the legal translator’s “fellow traveler”, whom it equips for the exchange. To realize it, “two intersecting receptions will suffice” (Carbonnier). This operation is successful when concepts and notions overlap and the letter of the law (the substance) and the law’s expression (the form) merge, demonstrating “the spirit of the laws”. Benchmarking is the way to reach this goal. It is conducted here under the light of jurilinguistics via the analysis of terms and concepts presenting various translation difficulties, which demonstrate the necessity of comparative law (I). A comparison of translations of the Napoleonic Code and other civil codes will complete the quest for the spirit of the laws by the way in which the letter or the spirit of the text to be translated is rendered (II). The lessons to be learned are aimed at language professionals, who will find in jurilinguistic comparative analysis a way to perfecting their work and, in the translations of the civil codes, a basis of reflection on the role and functions of translation.

If the inline PDF is not rendering correctly, you can download the PDF file here.

  • Al-Dabbagh Harith. 2013. Le droit comparé comme instrument de modernisation : l’exemple des codifications civiles des États arabes du Moyen-Orient. Revue de droit de l’Université de Sherbrooke 43 : 387-441.

  • Alland Denis and Stéphane Rials. 2003. Dictionnaire de la culture juridique. Paris: P.U.F.

  • Alpa Guido. 2005. Le Code civil et l’Italie. R.I.D.C. 57-3 : 571-625.

  • Ballard Michel. 1992. De Cicéron à Benjamin : traducteurs traductions réflexions. Lille : Presses Universitaires de Lille.

  • Barreau du Québec : http://www.barreau.qc.ca/pdf/publications/guide-langage-clair.pdf.

  • Barrué-Belou Rémi. 2011. V. s/méthode de la démarche comparative : 8e congrès français de droit constitutionnel Nancy. En ligne : http://droitconstitutionnel.org/congresNancy/atelierN4.html#listecom4

  • Berman Antoine. 1984. L’épreuve de l’étranger. Paris : Gallimard.

  • Buffon Georges-Louis Leclerc comte de. 1753. Sur le style. Discours de réception à l’Académie française le 25 août 1753. En ligne : http://www.academie-francaise.fr/discours-de-reception-du-comte-de-buffon

  • Cavagnoli Stefania. 2017. “Un seul système juridique deux langues : la traduction d’un code en système bilingue”. In Codes termes et traductions : enjeux transdisciplinaires eds. Enrica Bracchi et Dominique Garreau 43-59. Milano : Giuffrè Editore.

  • Chevalier Jean-Claude. 2010. Le génie de la langue française. Modèles linguistiques 3 : 59-62.

  • Code civil suisse édition annotée. 1908. Lausanne Payot & Cie Éditeurs. En ligne : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5458762b/f6.image

  • Codice di Napoleone il Grande pel Regno d’Italia Milano Dalla Reale Stamperia MDCCCVI (édition bilingue). En ligne : https://books.google.ca/books?id=WuY9AAAAcAAJ&pg=PR5&lpg=PR5&dq=La+traduction+originale+en+italien+du+Code+Napol%C3%A9on&source=bl&ots=E820Istzpb&sig=4ThInFIVYxs74B3Bhv2WwIo0&hl=en&sa=X&ved=2ahUKEwirltivvIHdAhXCk1kKHaaLDpIQ6AEwBXoECAUQAQ#v=onepage&q=La%20traduction%20originale%20en%20italien%20du%20Code%20Napol%C3%A9on&f=false

  • Code Napoleon; or The French Civil Code. Literally Translated from the Original and Official Edition Published at Paris in 1804. By a Barrister of the Inner Temple. Translation attributed to George Spence. 1827. London: Published by William Benning Law Bookseller xix 627 pages. En ligne : http://oll.libertyfund.org/titles/2353

  • Código Napoleón con las variaciones adoptadas por el cuerpo legislativo el día 3 de septiembre de 1807 Madrid MDCCCIX en la imprenta de la hija de Ibarra

  • Colpron Gilles. 1998. Dictionnaire des anglicismes. 4e éd. Laval : Beauchemin.

  • Coode George. 1848. On Legislative Expression; or the Language of the Written Laws T. & J. W. Johnson.

  • Cornu Gérard. 1995. “Français juridique et science du droit : synthèse”. In Français juridique et science du droit eds. Gérard Snow et Jacques Vanderlinden 11-19. Bruxelles : Bruylant.

  • Cornu Gérard. Recension du collectif de Nicholas Kasirer (dir.). 2003. Le droit civil avant tout un style ? Montréal : Les éditions Thémis. Voir : R.I.D.C. 4-2004 1015-1017 p. 1016.

  • Cornu Gérard. 2005. Linguistique juridique. 3e éd. Paris : Montchrestien.

  • Crépeau Paul-A. 1974. Civil Code Revision in Quebec. La. L. Rev. 34(5) : 920-950.

  • CTTJ : Centre de traduction et de terminologie juridiques Université de Moncton. En ligne : http://www.cttj.ca/Documents/Monographiesetarticlessurlajurilinguistiquefr.pdf

  • David René et Camille Jauffret-Spinosi. 2002. Les grands systèmes de droit contemporains. 11e éd. Paris : Dalloz.

  • Delisle Jean. 1987. La traduction au Canada / Translation in Canada 1534-1984. Ottawa : Les Presses de l’Université d’Ottawa.

  • Delisle Jean. 2003. L’histoire de la traduction : son importance en traductologie. Forum 1(2) : 1-16.

  • Dictionnaire de droit privé. 1991. Montréal : Cowansville Éditions Yvon Blais. En ligne : https://nimbus.mcgill.ca/pldddp/dictionary/show/1681?source=ED2EN

  • Dullion Valérie. 2000. Du document à l’instrument : les fonctions de la traduction des lois. Genève : GREJUT Université de Genève. En ligne : http://www.tradulex.com/Actes2000/dullion.pdf

  • Dullion Valérie. 2007. Traduire les lois. Un éclairage culturel. Cortil-Wodon (Belg.) : E.M.E.

  • Edwards Michael. 2004. Racine et Shakespeare. Paris : Presses universitaires de France.

  • Flückiger Alexandre. 2005. Le multilinguisme de l’Union européenne: un défi pour la qualité de la législation. In La jurilinguistique : entre langues et droits. eds. Jean-Claude Gémar et Nicholas Kasirer 339-361. Montréal : Thémis.

  • Furetière Antoine. 1690. Dictionnaire universel. t. 1 A – E. La Haye et Rotterdam : Arnout & Reinier Leers.

  • Gambaro Antonio Rodolfo Sacco and Louis Vogel. 2011. Le droit de l’Occident et d’ailleurs. Paris : L.G.D.J.

  • Gaudreault-Desbiens Jean-François. 2005. Les solitudes du bijuridisme au Canada. Montréal : Les Éditions Thémis.

  • Gémar Jean-Claude (dir.). 1982. « Fonctions de la traduction juridique en milieu bilingue et langage du droit au Canada ». In Langage du droit et traduction. Essais de jurilinguistique. 121-137. Québec : Conseil de la langue française.

  • Gémar Jean-Claude. 1995. Traduire ou l’art d’interpréter t.2 Québec : Presses de l’Université Laval.

  • Gémar Jean-Claude. 2017. Contribution d’un jurilinguiste à la distinction entre préjudice et dommage. Revue du barreau canadien 95 : 735-766.

  • Gémar Jean-Claude et Nicholas Kasirer (dir.). 2005. La jurilinguistique : entre langues et droits. Montréal : Thémis.

  • Gilissen John. 1979. Introduction historique au droit. Bruxelles : Bruylant.

  • Girard René. 2011. Les origines de la culture. Paris : Pluriel.

  • Glanert Simone. 2009. Comparaison et traduction des droits : à l’impossible tous sont tenus. In Comparer les droits résolument. ed. Pierre Legrand 279-311. Paris : P.U.F.

  • Glanert Simone. 2011. De la traductibilité du droit. Paris : Dalloz.

  • Gridel Jean-Pierre. 1979. Le signe et le droit. Paris L.G.D.J

  • Gouin Jacques. 1977. La traduction au Canada de 1791 à 1867. Histoire de la traduction au Canada. Meta 22-1 : 26-32.

  • Harari Yuval Noah. 2015. Sapiens. Une brève histoire de l’humanité Paris : Albin Michel.

  • Horguelin Paul. 1981. Anthologie de la manière de traduire : domaine français. Montréal : Linguatech.

  • Juriglobe voir : http://www.juriglobe.ca/fra/syst-onu/rep-sysjuridique.php

  • Jutras Daniel. 2003. Le style en quatre lectures. Note de synthèse. In Le droit civil avant tout un style? ed. N. Kasirer 221-228. Montréal : Les éditions Thémis.

  • Kasirer Nicolas (dir.). 2003. Le droit civil avant tout un style ? Montréal : Les éditions Thémis.

  • Kodex Napoleon : http://digital.ub.uniduesseldorf.de/urn/urn:nbn:de:hbz:061:1-106794

  • Koskinen Kaisa. 2000. Institutional Illusions Translating in the EU Commission. The Translator 6(1): 49-65.

  • Labelle André. 2000. La corédaction des lois fédérales au Canada. Vingt ans après : quelques réflexions. Genève : GREJUT Université de Genève. En ligne : http://www.tradulex.com/Actes2000/LABELLE.pdf

  • Ladmiral Jean-René. 2014. Sourcier ou cibliste. Paris : Les Belles Lettres.

  • Lardeux Gwendoline Legeais Raymond Pédamon Michel et Claude Witz. 2010. Code civil allemand. Traduction commentée. Paris : Dalloz-Sirey.

  • Legrand Pierre. 2005. Issues in the Translatability of Law. In Nation Language and the Ethics of Translation. eds. S. Berman and M. Wood 30-50. Princeton NJ : Princeton University Press.

  • Legrand Pierre (dir.). 2009. Comparer les droits résolument. Paris : Presses universitaires de France 279-311.

  • Lévi-Strauss Claude. 1952. Race et histoire. chap. III. Paris : UNESCO.

  • Malaurie Philippe. 1996. Anthologie de la pensée juridique. Paris : Éditions Cujas.

  • Mattila Heikki E.S.. 2012. Jurilinguistique comparée. Cowansville (QC) : Éditions Yvon Blais.

  • McLaren Karine. 2014. Bilinguisme législatif : regard sur l’interprétation et la rédaction des lois bilingues au Canada. Revue de droit d’Ottawa 45-1 : 21-57.

  • Megale Fabrizio. 2008. Teorie della traduzione giuridica Napoli: Editoriale Scientifica.

  • Meredith R. Clive. 1979. Some notes on English Legal Translation Meta. Numéro spécial La traduction juridique. 24-1 : 54-67.

  • Moatti Claudia. 2018. Res publica histoire romaine de la chose publique. Paris : Fayard.

  • Monjean-Decaudin Sylvie. 2016. Pourquoi traduire un code hier et aujourd’hui ?. J. Civ. L. Stud. 9 : 193-204.

  • Montesquieu Charles Louis de Secondat. 1758. De l’Esprit des loix Genève : Barillot & Fils.

  • Moréteau Olivier. 2005. Premiers pas dans la comparaison des droits. In La jurilinguistique : entre langues et droits eds. J-C. Gémar et N. Kasirer pp. 419-430. Montréal : Thémis

  • Moréteau Olivier. 2009. Les frontières de la langue et du droit : vers une méthodologie de la traduction juridique. R.I.D.C. 4 : 695-713.

  • Moréteau Olivier. 2015. Le Code civil de Louisiane en français : traduction et retraduction. Revue internationale de sémiotique juridique 28-1 : 155-175.

  • Moréteau Olivier. 2017. La traduction du Code civil louisianais exercice historico linguistique. In Codes termes et traductions : enjeux transdisciplinaires. eds. Enrica Bracchi et Dominique Garreau 107-119. Milano : Giuffrè Editore.

  • Morin Michel. 2012. Dualisme mixité et métissage juridique : Québec Hong-Kong Macao Afrique du Sud et Israël. McGill Law Journal. 57-4: 645-664.

  • Nord Christiane. 1997. Translating as a Purposeful Activity – Functionalist approaches Explained. Manchester: St. Jerome Publishing.

  • OQLF : Office québécois de la langue française. En ligne : http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=4835 (Consulté le 16 mars 2019).

  • Picone Michael D. 1992. Le français face à l’anglais : aspects linguistiques. Cahiers de l’Association internationale des études françaises. 44 : 9-23.

  • Pigeon Louis-Philippe. 1982. La traduction juridique – L’équivalence fonctionnelle. In Langage du droit et traduction – Essais de jurilinguistique ed. Jean-Claude Gémar 271-281. Québec : Conseil de la langue française.

  • Pineau Jean. 2004. Le destin des codes. Journal du Barreau du Québec 36(18): 14-15.

  • Reiss Katarina et Hans J. Vermeer. 1984. Grundlegung einer allgemeinen Translationstheorie. Tübingen: Niemeyer (Traduction anglaise par Christiane Nord. 2013. Towards a general theory of translational action: Skopos theory explained. Manchester: St. Jerome)

  • Ricoeur Paul. 2004. Sur la traduction. Paris : Bayard.

  • Rouland Norbert. 1991. Anthropologie juridique. Paris : PUF.

  • Sacco Rodolfo. 1991. La comparaison juridique au service de la connaissance du droit. Chap. III Les problèmes de langue. Paris : Economica 17-32.

  • Šarčević Susan. 1997. New Approach to Legal Translation. The Hague: Kluwer Law international.

  • Šarčević Susan. 2018. Challenges to Legal Translators in Institutional Settings. In Institutional Translation for International Governance eds. F. Prieto Ramos 9-24 London New York: Bloomsbury p. 15-16.

  • Schwab Wallace. 1984. Les anglicismes dans le droit positif québécois. Québec : Conseil de la langue française.

  • Sparer Michel et Wallace Schwab. 1980. Rédaction des lois rendezvous du droit et de la culture. Québec : Conseil de la langue française.

  • TERMIUM en ligne : http://www.btb.termiumplus.gc.ca/tpv2alpha/alphafra.html?lang=fra&i=1&srchtxt=CONJOINTEMENT+SOLIDAIREMENT&index=alt&codom2nd_wet=FM#resultrecs

  • Trade Union Act 1913 c. 30 39 & 40 Vict. c. 22.

  • Vanderlinden Jacques. 1989. As quoted by Rodolfo Sacco. Comparer les droits. A propos de l’ouvrage de Jacques Vanderlinden. R.I.D.C. 3-1996 pp. 659-668.

  • Vanderlinden Jacques (dir). 1995. Français juridique et science du droit. Bruxelles : Bruylant.

Search
Journal information
Metrics
All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 0 0 0
Full Text Views 23 23 8
PDF Downloads 40 40 16