Search Results

1 - 1 of 1 items

  • Author: Klaus Peter Walter x
Clear All Modify Search
Civilisation (Landeskunde) et science de la culture (Kulturwissenschaft) dans la franco-romanistique : histoire d’un combat

Abstract

L’article reconstitue la chronologie des rapports entre romanistique et science de la culture depuis l’époque romantique jusqu’à nos jours et souligne le fait que les romanistes allemands ont longtemps concentré leurs recherches sur la France. A l’approche savante des textes médiévaux et de l’étymologie succéda, entre 1870 et 1914, une vague positiviste privilégiant la connaissance des faits et l’enseignement de données culturelles afin d’affronter la concurrence entre Etats impérialistes. Ensuite l’orientation a été essentialiste et les préjugés servaient à réhabiliter ce qui était national et allemand. De 1939 à 1945, il y eut des romanistes qui prirent le chemin de l’exil, d’autres qui restèrent réticents, mais il y en eut aussi qui se compromirent avec le régime nazi. C’est pourquoi, la construction de la réconciliation (1945-1970) a vu l’essor des recherches en civilisation et d’une didactique renforçant les compétences communicationnelles. Depuis les années 1990, la prise de conscience de la valeur de la science de la culture découle de la prise en compte de la pluridisciplinarité et d’une définition englobante et dynamique de la culture.

Open access