Browse

1 - 10 of 26 items :

  • History of Cultural Studies x
  • Topics in Cultural Studies x
Clear All
OPEN ACCESS

Abstract

Cet article examine comment certains concepts-clé des cultures mémorielles sont transférés d’une langue à l’autre et quels glissements sémantiques peuvent alors s’opérer. La question concerne ici les équivalences à trouver en allemand pour les termes souvenir / mémoire / commémoration / lieux de mémoire si on les applique à la culture mémorielle contemporaine dont un paradigme est la chute du Mur et le processus de l’unification. Partant du constat que le mot Erinnerungen en conceptualise aussi bien le caractère processuel que la pluralité, il importe de se pencher aussi sur les retraductions qui conviennent le mieux en français. L’ensemble permet de plaider pour une méthodologie permettant d’accompagner scientifiquement le passage – qui est en train de s’effectuer actuellement au sujet de la RDA et des années 1989/1990 – de la mémoire communicative à la mémoire culturelle.

Abstract

La contribution revient sur le retentissement de l’anniversaire de la chute du Mur de Berlin dans la presse française à travers l’étude de plus de cent articles parus autour du 9 novembre 2019 dans les principaux quotidiens et hebdomadaires français selon le classement de l’ACPM. Les thématiques dégagées se consacrent à la représentation et l’interprétation de l’événement historique en France, la problématique du traitement du passé et de la mémoire de la RDA, le changement de la perspective mémorielle, la relation entre la chute du Mur et la question européenne, la signification de la chute du Mur en lien avec les disparités est-ouest en Allemagne et les débats sur la fin de l’Histoire et des idéologies. Au-delà du simple constat d’une commémoration qui se démarquerait des précédentes par une célébration plus discrète, l’étude de la presse française démontre dans quelle mesure le regard porté sur l’évènement hors-frontières allemandes a évolué et à quel point il reste encore un enjeu idéologique et polémique dans les débats sur l’Allemagne et l’Europe dans la France actuelle.

Abstract

Der Beitrag hinterfragt die Konstruktion und Vermittlung der Erinnerung an die DDR. Gegenwärtig ist die Interpretation der DDR-Geschichte in den Medien, in den meisten staatlichen Museen sowie in erfolgreichen Kinoproduktionen immer noch stark durch das totalitaristische Paradigma geprägt. Diese Darstellung steht im Widerspruch zur Alltagswahrnehmung der meisten ehemaligen DDR-Bürger. Obwohl sich die Forschung seit langem für Aspekte der Alltagsgeschichte interessiert, sind solche Elemente in den meisten aktuellen Darstellungen der DDR kaum vorhanden. Andreas Dresens und Laila Stielers Film Gundermann (2018) ist ein Beispiel für den Versuch von Ostdeutschen, die Deutungshoheit über ihre Geschichte zurückzugewinnen. Insgesamt beeinflusst die Unterrepräsentation der Ostdeutschen in Schlüsselpositionen der Gesellschaft auch die Möglichkeiten, auf die öffentlichen Erinnerungsprozesse Einfluss zu nehmen.